Menu

2 mai 2011

Les coupes du Hogon








Cette coupe est appelée Hogobania , c'est l'une des emblêmes du pouvoir des HOGONS
C'est dans ce plat qu'il partage la nourriture avec les dignitaires importants de la communauté lors de son intronisation

.

Le Hogon est representé comme un cavalier monté sur le Nommo transformé en cheval à la suite de la chute de l'arche .
Le Hogon est le chef spirituel et temporel des Dogons .
Il appartient à la classe d'âge superieure et a été choisi pour remplir cette fonction .
C'est le dignitaire religieux le plus important du village .
Il est habilité à rendre la justice , à celebrer les rites agraires , à partager les récoltes . et à faire observer les rites sacrificiels .

Un proverbe dit :

"Celui qui n'est pas patient ne peut devenir Hogon"

La patience , est une vertu essentielle chez les Hogons , dans sa fonction de restauration de l'ordre social .
Le Hogon est incompatible avec la violence : toute dispute doit disparaitre en sa présence ou celle de son bâton posé au sol par un de ses assiqtants ;
Sa cour est un havre de paix ., un lieu d'asile . Son pouvoir ne repose jamais sur la force .

Le Hogon est responsable du culte du LEBE .

Selon le mythe LEBE SEROU est le premier ancêtre du Dogon . Il a ressuscité sous la forme d'un serpent et a conduit les Dogons Mandes jusqu'à leur emplacement actuel .Gardien de la terre cultivée et du mil , LEBE rampe dans les champs pendant la saison des pluies pour regenerer le sol et assurer la croissance des épis .

le Hogon n'a théoriquement pas le droit de sortir de sa maison . Si il doit communiquer avec les villageois , un de ses assistants sonne la trompe du Hogon ( un des attributs du Hogon )et il sort sur sa terrasse d'où il délivrera son message .

Le hogon a des responsabilités très importantes envers sa communauté .
- Il commande la pluie
- attire les richesses sur son groupe
- garantit la renaissance cyclique des céréales.

Aujourd'hui le Hogon a perdu de ses prérogatives et ne règle plus que les infractions mineures les délits étant jugés par l'administration depuis l'époque Coloniale .


L'intronisation du HOGON

Le Hogon est un personnage sacré dont l'influence peut s'étendre sur plusieurs quartiers d'un village .
Il existe deux types de Hogon /

Le Hogon de l'aînesse dont la légitimité repose exclusivement sur son âge
. Il est reconnaissable à son bonnet indigo

Le Hogon qui dure est choisi à vie vers l'âge de cinquante ans à l'interieur du groupe du pouvoir politique . Il porte un bonnet rouge , emblême de sa puissance .

Losqu'un Hogon est choisi , il doit quitter sa maison . Il est traité comme un défunt car il meure socialement . Il est enfermé dix jours dns une petite maison isolée . Ensuite il est lavé , habillé , et on lui remêt sa canne fourchue . IL est conduit dans sa maison au sommet du village . Il ne peut plus quitter le village ni toucher les villageois . Il n'est pas autorisé à travailler .

Plus tard , lors de son intronisation , on pile les épis de mil provennant de son champ cultivé par ses fils . On répartit le mil entre les différentes familles du village en prévision de la fabrication de la bière .Simultanément le Hogon s'enferme pour dix jours .
Il est le seul chef dont l'intronisation s'accompagne d'une veillée de récitations.
C'est une étape indispensable durant laquelle les porte parole des différents quartiers des villages concernés prennent successivement la parole pour raconter l'histoire de leur propre groupe .
Ces récitations assurent la légitimité de son pouvoir en rappelant le passé glorieux des ancêtres .
ces récitations sont "pilées" par cette assemblée pour définir le pouvoir du futur Hogon , en lui rappelent que ce pouvoir hérité du passé , ne lui appartient pas en propre . Il le tient de Dieu et le reçois du groupe qui en est le dépositaire .

Piler les histoires c'est les raconter de manière scandées , rythmées en morceau . C'est une notion liée à la répétition qui est àa la base de la tradition orale. C'est aussi "piler" la Royaute c'est à dire façonner par la parole le pouvoirle futur Hogon et mettre en pièce la figure du despote . De nombreux contes le mettent en garde contre l'utilisation du pouvoir pour son seul profit . Il doit agir pour le bien commun .

Le lendemain de cette veillée , le Hogon est préparé .
-On lui rase la tête ,
-On l'habille de vêtements de cuir rouge
-On lui remêt les objets en fer façonnés par le forgeron

Clochettes

Herminette


Bracelet torsadé

Grattoirs pour sylex , couteau .rasoir aiguille
L'heure est aux réjouissances
Un chanteur chante ses louanges , et les habitants vont porter au pouvoir le nouveau chef sacré .
Lorsqu'il apparait dans sa cour, il fait mine de franchir le seuil puis disparait ;les griots frappent alors leur tambour de manière desordonnée pour traduire le chaos provoqué par la disparition du Hogon .
A sa troisième apparition il est acclamé par la foule ; Il fait le tour du village avant de revenir.
les hommes déposent à ses pieds des cauris , de l'argent , du mil .

la dernière partie de l'intronisation n'aura lieu que deux ans plus tard sur le même principe .

Aucun commentaire: