Menu

1 mai 2011

Exposition DOGON Quai Branly

Cette visite s"achève par cette Sculpture Djennenké , un des chefs d'oeuvre du Musée du Quai Branly .
les Djennenké rejoignent le plateau avant les Dogons Mandé au XIè siècle .
La légende veut que que cette pièce fut trouvée dans un grenier avec des cranes d'animaux sacrifiés , ait déja été présentée lors de la fondation de l'ancien village de Yayé , comme une sorte de gardienne séculaire et tutelaire détentrice de la sagesse du clan auquel elle appartenait .

Le sculpteur a respecté la configuration de la branche qu'il a utilisé.
Ce personnage hermaphrodite avait probablement les deux bras levés . Ses traits sont finement sculptés , expriment dignité et maitrise de soi .
Son rang se traduit pa le port de bijoux : trois colliers auxquels est attaché un serpent pendentif qui évoque Bida génie tutelaire de l'Empire du Ghana . Cinq bracelets enserrent les biceps , sept aux poignets . Les scarifications au niveau des tempes et celles dans l'axe des bras sont de veritables marques d'identité ; Elles se retrouvent sur les sculptures de bois provenant du nord Ouest du Plateau de Bandiagara et sur les terres cuites de Djennée .

Le côté féminin est montré par la poitrine allongée et les deux petits personnages sculptés sur le ventre : l'un est masculin , bras croisés , signe de l'écoute ,il pose un genou à terre en attitude déférente pour saluer sa mère ; l'autre est féminin à genoux mains sur les cuisses dans une posture de respect et de prière .

crédit : audio guide de la visite de l'expo Quai Branly

Aucun commentaire: