Menu

2 mai 2011

Bronzes et fers Dogon travail du forgeron .









Ces objets témoignent de l'importance du travail de la forge en pays Dogon , une zone riche en minerai ferreux .

le travail du métal est associé à la parole comme le tissage .
La parole est forgée dans le corps par les organes de l'homme :
- Le coeur est le fer qui chauffe l'eau qontenu dans le foie
-les poumon sont le soufflet qui expulse la vapeur d'eau chargée de parole vers la bouche .
-Une fois dans la bouche les paroles sont tissées avant de pouvoir sortir.

la parole du forgeron est toujours polie , onctueuse , conciliante.

Le forgeron est un artisan du Métal mais aussi du Bois
Il n'est pas seulement un technicien auquel on s'adresse pour obtenir des outils ou des armes , indispensables à la sécurité et à l'exploitation du pays .
Il est le seul à pouvoir sculpter les statuettes qui serviront de support de rites religieux , support de l'enseignement lors de l'initiation .

pourquoi cette importance du Forgerons ?

le forgeron est un heros civilisateur . Il est le septieme ancêtre . Il a possédé le feu quand la foudre tomba sur un arbre .

Il s'est emparé des outils et des techniques divines pour les apporter aux hommes et civiliser le monde .

Le forgeron est à la fois admiré et méprisé ,craint et respecté. Il appartient à une à part dans un quartier du village . IL n'a pas le droit de cultiver la terre mais reçoit sa part en compensation de son travail ;

S'il est avant tout d'ordre spirituel , le travail qui incombe au forgeron sculpteur ,exige néanmoins sur le plan plastique , une paefaite maîtrise des règles imposées .
mais au dela de cette contrainteconsistant à reproduire un modèle issu d'une longue tradition , , à respecter certains codes précis sans jamais enfreindre les tabous qui y sont attachés , l'artise se manifeste à travers la note personnelle, l'inventivité , l'originalité qu'il insuffle à sa sculpture
.
Il est le démiurge qui donne vie à travers la beauté des formes .


Le travail du forgeron serit une émanation du sacré , de ce Nyama force vitale présente en toute chose ; L'objet présenté ici en témoigne :


il s'agit de fers faisant partie du culte du BINOU ou servant à honorer un chef


Le culte du BINOU

est une des quatre institutions essentielles de la société Dogon

Il s'agit d'honorer les anc^tres pour qu'ils accordent tour à tour leur bienveillance à leurs descendants .
le BINOU est dédié à une catégorie d'ancêtres mythiques n'ayant jamais connu la mort ;

Ces objets en fer detiennent des vertues de guerison , de protection , de sorcellerie .
Ils sont fixéssur les autels dédiés aux ancêtres ou ausommet des sanctuaires et reçoivent des sacrifices et des offrandes de bouillie de Mil .
Ces objets étaient encore dans les années 30 objets de tels interdits qu'il était impensable que leur proprietaire s'en sépare ?
C'est dans les années 50 , à une époue où l'islamisation du pays Dogon a entrainé une désaffection pour les cultes traditionnels et l'abandon des sanctuaires que de nombreux fers sont arrivés sur les marché de l'Art en Europe .



Aucun commentaire: