Menu

23 août 2010

Galerie Alain Lecomte à Parcours des Mondes




Le Parcours des mondes

animera une fois encore le quartier Saint Germain à Paris

du 8 au 12 septembre 2010

Alain Lecomte nous proposera des statuettes Babembe


Statue Bembé fichée de lames de fer et de clous , trés rare, on en connait que trés peu dans cette ethnie, celle ci vient de l'ancienne collection André Fourquet, puis de William Rubin, le maître d'oeuvre, aujourd'hui disparu de l'ouvrage collectif et de l'exposition au MOMA de New York " Le Primitivisme dans l'art du XX° siècle"


poteau Bembé,

Celui ci vient d'un collectionneur parisien, il n'a pas les scarifications Babembé, mais son visage a les caractéristiques de cette ethnie, on ignore la fonction de tels objets, mais il s'agit sans doutes, soit dans un but prophylactique, soit pour la magie noire.






Alain Lecomte propose une exposition consacrée à la statuaire Babembe et à ses proches voisins batéké , Babwendé De la république du Congo

Ces statuettes le plus souvent de taille réduite entre 10 et 20 cm sont sculptées avec une minutie toute particulière.

Les visages aux yeux sertis de faîence ou d’éclat d’ivoire , des scarifications ventrales complexes, des pieds surdimensionnés…

Dans cette statuaire tout est à la fois précieux et puissant , elle est support de magie , de médecine , tout en étant esthetique .

Deux très rares poteaux babembé fichés de clous et de lames seront présentés à cette occasion dont un provnant de la Collection William Rubin , le maitre d’œuvre aujourd’hui disparu de l’ouvrage collectif « Le primitivisme dans l’Art du 20è siècle et ancien directeur du MOMA de New York

‘ouvrage qui accompagne cette exposition “Statuaire Babembe “ a été rédigé par Raoul Lehuard spécialiste bien connu de ces régions de la RDC, auteur de nombreux livres et ancien directeur de la revue Arts d’Afrique Noire .

L’iconographie et les légendes ont été établies par Alain Lecomte , membre de l’Organisation internationale des Experts ORDINEX

crédit texte : site Parcours des mondes

Aucun commentaire: