Menu

1 avr. 2009

Djoliba Le grand Fleuve Niger

Dans le cadre de l'Université Populaire de l'Eau et du Développement durable

le Conseil général du Val de Marne organise

Les Mardis de L'Eau


Le Fleuve Niger est l'invité d'honneur de l' édition 2009 du Festival d'OH !

Il porte le joli nom de
"Joliba" signifie en langue Bamanan : Le grand sang



Irriguant comme un vaisseau et faisant vivre à ses abords les peuples qui habitent le long de ses rives .

Une chanson traditionnelle disait
Je te bois

Je me lave

Je mange

Je te prie

Grand Dieu Djoliba

Je ne peux vivre sans toi

Grand Fleuve Djoliba

Je ne peux me facher contre toi

En ouverture de ce cycle de conférences


Le conférencier , Sociologue, ethnologue, chercheur au CNRS et professeur à la Sorbonne, Youssouf Tata Cissé est un spécialiste des mythes et légendes du Mali et nous parle de la divinité

" Ba Faro" mère Faro ,mère de l'humanité ,déesse , mère Cosmique à l'origine de la vie et que tous les peuples vivant le long de ce grand fleuve vénèrent ainsi que tous ceux qui vivent grace à l'eau qu'elle soit lagunaire avec



le mythe de Mamie Wata comme en Côte d'Ivoire ou Fluviale comme dans les autres pays d'Afrique de l'Ouest .


Sa légende au Mali raconte que ces divinités Faro et Demba ont ét envoyés sur terre par Dieux pour y apporter l' amour , le bien , la paix et la prosperité .Faro représente l'harmonie , l'équilibre et la mesure , valeurs fondamentales au Mali .

Pour cela elle empreinta un grand vaisseau qui fondit sur la terre et la transperça jusqu'à rencontrer une nappe d'eau qui la fit rejaillir hors de terre et inonda une vaste étendue d'eau appelée la Mare Sacrée . Le "vaisseau" contenait des animaux et les graines de végétaux et ainsi naquit le Figuier ( Sycomore) arbre sacré en terre Malienne . Pas une cérémonie sans aller le vénérer . Youssouf Tata Cissé nous raconte comment les enfants de tous les villages tournent autour de cet arbre en chantant et lui font l'offrande de leur tartine en la frottant contre son ecorce avant de la manger lors des cérémonies des récoltes ou des semailles .

Déesse Faro apparait souvent sous des traits Blancs , couleur mystique asssociée aux qualités positives , exprime la pureté, la vérité, la paix, le bonheur , l'intelligence, l'abondance, le sacrifice, l'illumination, le rattachement à la divinité, la renaissance . La carnation laiteuse ( couleur des ancêtres souligne son caractère divin ;


"Marionnettes et masques au coeur du théâtre Africain de Olenka Darkowska-
Nidzgorski et Denis Nidzgorski"




On retrouve Faro dans les théâtre des marionnettes Bozo où Yaroroba incarnerait Faro image de la beauté féminine idéale et de la pureté morale .






Elle participe aux cérémonies du Sogobo le long du Fleuve Niger dans la région de Ségou ;

Aucun commentaire: