Menu

7 mars 2009

Afrique Fantôme Muvim Valence

En étroite collaboration avec le Musée du Quai Branly Paris

Du 24 fevrier au 10 Mai 2009


Le MUVIM le musée valencien de l’illustration et de la modernité explore les différentes dimensions de la mission Dakar-Djibouti (1931-1933). Au travers de photographies de l’expédition, de nombreux objets collectés à cette occasion –aujourd’hui conservés pour beaucoup au musée du quai Branly et dans quelques collections privées– et d’autres documents graphiques attestant de la réception, en France, de l’expédition, le visiteur est amené à comprendre les enjeux propres à la mission scientifique, fondés sur l’étude des langues, des traditions et des cultures matérielles des peuples rencontrés.
La mission Dakar-Djibouti va marquer les débuts de l'enquête de terrain, d'où émergera la première génération d'ethnologues (Marcel Griaule, André Schaeffner, Michel Leiris, un peu plus tard Denise Paulme,...

parallelement Françoise Huguier , photographe , expose



Sur les traces de l'Afrique fantôme



Au MUVIM, le musée valencien de l’illustration et de la modernité programme à partir du 24 février au 10 mai 2009 sur le thème de l'expédition Dakar-Djibouti, l'exposition de Françoise"sur les traces de l'Afrique Fantôme

"MUVIMC/ Quevedo 10, 46001 Valencia, Spain -
Photographies : Françoise Huguier
Texte : Michel Cressole

Éditions Maeght, 1990 - 240 pages
« De mars 1931 à février 1933, Michel Leiris traverse l’Afrique d’Ouest en Est. Il est secrétaire archiviste d’une mission ethnographique dirigée par Marcel Griaule, et, à ce titre, en tient le journal de bord. Publié pour la première fois chez Gallimard en 1934, son carnet de route est devenu un grand livre, L’Afrique fantôme. De mai 1988 à janvier 1990, une photographe, Françoise Huguier, et un écrivain reporter, Michel Cressole, ont repris l’itinéraire de la mission Dakar-Djibouti. A leur tour, ils ont tenu un journal de voyage, l’une avec des images, l’autre avec des mots, mais tous deux en quête de ce « goût du merveilleux » qui, il y a près de soixante ans, amena Leiris au pays des Noirs.

Aucun commentaire: