Menu

4 févr. 2008

la femme dans la société Africaine



Mère ,épouse, prétresse , féticheuse, potière , la femme Africaine est doublement inscrite dans les mythes et dans la réalité du quotidien . Inscrite dans une société matriarcale , c'est elle qui donne la vie , qui éduque et nourrit et qui transmet le pouvoir et la fortune . Les filles y sont vénérées et attendues car ce sont elles qui transmettront .




Le pouvoir est entre leurs mains ; les reines mères sont plus vénérées que leur fils .Au dela de la mort elles sont présentes par l'interface de leur effigie : les "épouses de l'au dela "comme chez les Baoulé de Côte d'Ivoire " Bloblo bla": elles peuvent se venger de leur abandon en provocant chez leur conjoint terrestre et dans leur entourage des troubles psychologiques et sexuels , jusqu'à ce que celui ci fasse sculpter une belle statuette à son effigie à qui il prodiguera soins sacrifices et offrandes.



Magnifiées, vénérées à travers les sculptures, sublimées dans leur rôle de mère nourricière sous la forme de "maternités" elles sont représentées nourrissant un voir deux enfants , portant parfois un autre dans leur dos .
Car donner la vie est l'acte le plus important , le fécondité étant un signe , une bénédiction des dieux dont il faut s'attirer les bonnes grâces et écarter les menaces qui pèsent sur le bon déroulement de la grossesse ; C'est ainsi qu'entrent en jeu les "poupées dites de fécondité" telle


AKUA BA ashantis du Ghana , Namji du cameroun
.Portées près du corps elle promêtent la fécondité à celles qui les portent .
Signe de maternité comblée , la naissance de jumeaux revêt dans les sociétés africaines un caractère sacré ; Signe d'une intervention divine , ils renvoient chez les Bambara du Mali au couple originel de "faro" réorganisateur de l'univers et de son frère Bemba . On retrouve les mêmes croyances chez les Dogons.
Associés aux vertus nourricières et fécondatrices de l'eau, ils passent alors pour des "maitres de pluie".
Mais les jumeaux les plus vénérés sont les "Ibeji" des Yorouba du Nigeria .(voir le site)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

magnifique argumentaire