Menu

24 janv. 2008

Le siège dans les sociètés Ashanti du Ghana


Les attributs du pouvoir chez les Ashanti


Le Siège


Dans la vision sociale des Akan, le siège est très important. La
première chose qu’un père fait pour son enfant, est de lui faire faire un
siège quand il commence à s’asseoir. Dans le rite de puberté, la jeune
fille est mise sur un siège. Un dicton dit qu’il n’y a pas de secret entre un
individu et son siège, car l’on croit que son esprit imprègne son siège et
que cela persiste même après son décès

La coutume akan veut que quiconque entre dans une habitation reçoive un siège pour s’asseoir. Les habitations ont des sièges réservés aux visiteurs et aux étrangers. Par contre chaque habitant permanent de la maison a un siège propre, individuel sur lequel nul autre que lui n’a le droit de s’asseoir. C’est un acte de provocation que de s’asseoir sur le siège personnel d’autrui.

Le siège Royal



Depuis le début de son histoire la nation Ashanti a amassé une fortune considérable grace au contrôle des mines d'or .



Parmi les objets les plus précieux , le siège en or , symbole du pouvoir royal et de l'unité du peuple , un objet si sacré qu'il n'est montré en public que quatre fois par siècle .
Le Sika Dua Kofi le siège d’or de l’Asante a été créé un vendredid’où son prénom Kofi. Il est en bois de ‘’spondias monbin’’ et recouvertde feuilles d’or. Sa base est circulaire ce qui en fait un puruo, cependantsa structure au milieu est triangulaire avec 3 supports et une hauteurconcave. 4 clochettes, dont 2 en or et 2 en alliage, un masque en or et desfigurines de deux têtes de chefs conquis ornent le siège.

Un dicton Akan dit " le roi meurt , le siège ne meurt pas"ou "la où le siège n'est pas , le roi ne peut être"

Le roi régnant tient son autorité du siège- mère, c'est à dire celui du fondateur du royaume ;
La remise du siège est un acte juridique et institutionnel important qui materialise l'intronisation du roi ;

Le siège comme ou peut s’en rendre compte à des fonctions
multiples. Il est aussi bien le fondement du pouvoir politique, mais aussi
confère un pouvoir spirituel lié au culte des ancêtres. Dans les temps
anciens, du sang de victimes humaines alimentait certains sièges. Le Sika
Dua Kofi indique la tradition orale aurait été lavé avec du sang d’un être albinos


Le siège d’or de l’Asante est avant tout celui des Oyôkô de Kumase, il est devenu celui de leur royaume, puis du peuple et de la nation asante.

C’est après la mort du roi que son siège est consacré, noirci par le
sang du rituel qui en fait un objet sacré, réceptacle de son esprit.
Le rituel du siège consiste à donner à manger et à boire à ce réceptacle des mânes ancestraux. Le siège reçoit le sang des poulets et moutons immolés, et le
foufou d’igname (purée d’igname). Il reçoit des libations et il lui est
donné un bain rituel dans un cours d’eau.
Le siège devient alors un siège noir (Bia Bilé, Akonua Tumtum).
Le siège d’or de l’Asante est avant tout celui des Oyôkô de Kumase, il est devenu celui de leur royaume, puis du peuple et de la nation asante.
Les sièges consacrés ( les sièges noirs") sont entreposés dans une case et le village qui abrite cette case est déclaré Capitale du Royaume . Ainsi pour les Asante , la capitale etait Kumassi .
Jean-Christophe Huet
Docteur de l'université de Paris IV-Sorbonne Membre de la Société des africanistes

voir la vidéo

Aucun commentaire: