Menu

22 janv. 2008

La Danse



Masquées ou non , les cérémonies dansées se produisent soit à des époques déterminées, fixées dans le calendrier rituel , soit à l'occasion d'évènements aléatoires dont la date est imprévisible , un décès par exemple.
Mais les cérémonies où intervient la danse ne sauraient être réduites aux seules manifestations chorégraphiques proprement dites : elles constituent un tout où costumes et masques , musique ochestrale et chorale jouent un rôle .
Se déroulant en général dans le village ou dans ses environs immédiats , campagne ou bois sacré, elles prennent un caractère de fête où tous les excès sont permis , mais à l'issue de laquelle le village retrouvera son equilibre , les masques ayant absorbé toutes les mauvaises énergies qui canalisées pourront être redistribuées au profit du groupe.
Les danses dites de possession , celles masquées ou non à caractère initiatique ou funéraires , mettent en oeuvre une double opération trangressive :
elles transgressent le calme de la vie quotidienne laborieuse et socialisée , par l'excès mais en même temps elles contribue à restructurer le groupe par la communion autour d'un rituel codé connu de tous.

L'homme n'existe pas comme individu mais comme personne , et éthymologiquement donc un masque selon Marcel Mauss (1)(per-sona désigne en latin le visage artificiel que porte les acteurs et par ou passe et s'amplifie le son de la parole (2)
L'homme en tant que "grain de l'univers"doit non seulement palier l'usure de l'univers , de l'univers cosmique non pas pour lemaintenir en l'état mais pour le faire croitre et le faire évoluer . En réinscrivant en simulacres des évènements produits à l'origine, les cérémonies dansées joue le double rôle de maitrise des pulsions "naturelles" d'une part et de connaissance de l'autre .

La danse s'acquière au cours d'un long apprentissage ou pas et figures sont enseignés en relation avec l'ensemble de toute la cérémonie , le sens en étant révélé dans les écoles initiatiques ; Se produisant dans le lieu de vie qu'est le village elle contribue au ressourcement de sa propre culture , à son identité collective .(3)

1- Mauss Marcel -Une catégorie de l'esprit humain; La notion de personne, celle de moi"Journal of the Royal antropological institute Londres 1938
2-Griaule Marcel -Masques dogon- Institut d'ethnologie -Paris-1938
3- Laude Jean-Sorbonne

Aucun commentaire: