Menu

5 févr. 2007

Les arts du métal en Afrique. Introduction

Le travail du métal et notamment le fer, remonte aux deux derniers millenaires.Les forgerons Akans fondaient ou forgeaient le fer dans les régions nord du Ghana et de la côte d'Ivoire. Au début ils produisaient des couteaux, haches, lances ,houes, gongs et cloches, bracelets , bagues et pendentifs .
Le commerce qu'entretenaient les Akans du nord avec les places de Djenne et de Tombouctou ,laisse supposer qu'ils furent en contact avec d'autres métaux comme le cuivre et le laiton
importé par les Musulmans.
La fonte des matériaux cuivreux fut donc introduite chez les Akans par les Mandés aux environs 14è siècle.Les quantités restaient très faibles jusqu'à l'arrivée des Portuguais vers 1480 .L'importation de matériaux cuivreux fut dès lors très importante.
Ces nouveaux alliages servirent à fabriquer des poids , des bracelets des bagues mais furent surtout exportés dans les pays voisins.
L'argent était utilisé pour faire des petite cuillères , des perles et des amulettes.
le Bronze servait la fabrication des poids et bracelets en Afrique de l'ouest ( burkina fasso) sans oublier le Nigéria
Mais l'or fut également un métal utilisé pour la fabrication des bijoux et autres objets .
il fut aussi à partir de 1471 , une monnaie d'échange dans les transactions commerciales avec les Européens et particulièrement les Portugais.

La fonte du laiton, de l'argent et de l'or étaient traités différemment que le fer et le procédé de la cire perdue pour le bronze fut introduit chez les Akans du nord vers la fin du XIVè siècle. C'est à cette époque que l'on situe l'apparition du premier poids de forme géométrique et d'inspiration islamique, poids finements sciselés.
C'est vers le XVIIè siécle qu'apparurent les premiers poids figuratifs, reflet des mutations sociales où la créativité était à son apogée.A partir du XVIIIè siècle la poudre d'or fut adoptée comme monnaie dans tous les Etats Akans et donc la demande de poids augmenta considérablement.
Parrallèlement le commerce avec les Hollandais et les anglais fit entrer des objets en argent et les Assantes ne manquerent pas d'en imiter les motifs. L'introduction de la feuille de laiton permit de fabriquer des petites cuillères ,des boites à poudre d'or,des pelles (fanfan) des passoires .Les manches furent travaillés et décorés soit en les martelant soit en les repoussant .On découvre ainsi sur certaines boites des motifs trés européens.
Les Arts du Métal restèrent florissants jusqu'à la fin du XIXè siècle lorsque l'usage de la poudre d'or comme monnaie d'échange et celui des poids furent interdits.
Depuis le travail des métaux n'est plus transmis sauf aux orfèvres pour la fabrication des bijoux en Or.

Ghana Hier et Aujourd'hui
Musée Dapper

Aucun commentaire: